Initiation à la méditation

 

Pendant les vacances, j’ai organisé des séances d’initiation à la méditation. Le sujet me tenait à cœur depuis un moment et les rencontres ont été tellement enrichissantes et les retours positifs que j’ai eu envie de partager avec vous quelques astuces pour commencer la méditation.

La méditation fait maintenant partie de ma vie et elle m’accompagne dans mon quotidien. Ses bienfaits se sont rapidement faits ressentir sur la grande stressée que j’étais. De même,j’ai été surprise par   ma façon de voir le monde et de ressentir les événements extérieurs qui ont peu à peu changé sans que je m’y attende.

Par contre, quand j’ai commencé la méditation, je me suis heurtée à des difficultés que je n’avais pas prévu, et j’ai du m’y reprendre à plusieurs fois, abandonner, recommencer pour vraiment l’intégrer dans ma vie. En discutant avec les personnes qui sont venues au stage, je me suis aperçue qu’il y avait beaucoup d’idées reçues sur la pratique ne elle même. Aujourd’hui je vous livre quelques conseils pour réussir à méditer chez soi.

1-Méditer, c’est quoi?

Méditer est une pratique paradoxale, à la fois très simple, on vous demande « d’être dans l’ici et le maintenant » et complexe car nous n’avons pas l’habitude de rester assis sans autre but que d’être dans l’instant présent. La tâche peut donc sembler ardu au départ.

Méditer permet également de relier le corps et l’esprit, chose que nous faisons très peu dans notre mode de vie occidental.

515858710

2-Bienfaits

La méditation apporte énormément de bienfaits, même là où on ne l’attendrait pas. De plus en plus de services hospitaliers mettent en place de séances de méditation pour accompagner  les grands malades vers leur guérison.

Pour ma part, j’ai remarqué très rapidement des changements au niveau de mon sommeil. J’avais toujours eu un sommeil haché avec des difficultés d’endormissement. Depuis que je pratique, je m’endors très vite et je dors beaucoup plus paisiblement.

Liste non exhaustive des différents bienfaits:

-Réduction des tensions du quotidien

-Meilleure gestion des émotions

-Amélioration de la confiance en soi

-Ouverture aux autres

-Esprit plus clair

-Meilleure créativité ( on capte plus facilement les pensées crétrices/les projets à mettre en place après une séance de méditation)

-Vivre l’instant présent

-Améliorer son optimisme ( davantage de recul sur les évènements)

-Améliorer sa santé: esprit et corps plus sain

-Etre plus aligné, plus ancré et plus en paix avec nous-même

deniz-altindas-38128

3-Idées reçues?

Beaucoup d’idées reçues existent sur la méditation et dissuadent parfois de se mettre à la pratique

-idée reçue n°1: Faire le vide dans sa tête

J’ai déjà entendu pendant les séances des personnes me dire «  je n’y arrive pas, je ne sais pas faire le vide dans ma tête ». Souvent je leur répond  » oui, et c’est normal ». Nous sommes constitués de pensées, il est donc tout à fait normal qu’elles se manifestent pendant la séance. Ce qui est important c’est de se concentrer sur le moment présent. Quand on remarque une pensée nous envahir, on l’observe et on fixe de nouveau son attention sur sa respiration, sa posture, les bruits autour de vous..

-idée reçue n°2: Je peux pas méditer, j’ai envie de dormir

La solution dans ce cas est peut être de méditer assis plutôt qu’allongé. Si l’envie de dormir apparaît pendant la séance, ne lutter pas contre cette envie. En vous concentrant sur le fait de ne pas dormir, vous n’en ressortirez que de la frustration de ne pouvoir faire ce que votre corps a besoin.

Ecoutez ce besoin, vous vous arrêtez enfin, votre mental vous envoie le message que votre corps est fatigué, message que vous n’entendez peut-être pas lorsque vous êtes pris dans votre journée si surchargé. Au pire, vous vous endormirez quelques instants, et vous ferez du bien à votre corps. Et peut être qu’en acceptant l’idée d’être fatigué, l’envie de dormir passera et vous pourrez finir votre séance de méditation sans sommeiller.

-idée reçue n°3: méditer c’est se relaxer

La méditation est différente de la relaxation. On peut bien sûr ressentir de l’apaisement, des sensations de bien-être et de plénitude pendant une séance, mais des émotions plus négatives, enfouies jusqu’alors peuvent ressortir pendant une séance. Observez les avec curiosité  et bienveillance. Si elle ressorte aujourd’hui alors que vous pensiez les avoir oubliées c’est que vous les aviez enfouies sans les avoir digérées.

-idée reçue n°4: méditer, ça fait mal

La position statique peut provoquer des engourdissements, des fourmillements. Le corps n’a pas l’habitude de rester ainsi sur place sans bouger. Ecoutez et observez ses petits désagréments de votre corps qui se réveille et retrouve toute sa place.

Par contre, je déconseille de rester dans une position si la douleur est trop forte. Le but n’est pas de vous faire mal. Les personnes ayant des problèmes de hanches, genoux éviteront par exemple de pratiquer en tailleur, la position assis sur une chaise ou allongé leur sera probablement préférable.

Trouvez la position qui vous convient, soyez à l’écoute de votre corps.

-idée reçue n°5: Je perds mon temps

Dans notre société, le temps est souvent assimilé à rentabilité. rester 10 minutes, 20 minutes sans rien faire peut être perçu comme une perte de temps, surtout quand on est sans cesse dans une course contre le montre. Paradoxalement, c’est là où vous en avez le plus besoin et où vous utilisez le mieux votre temps.

Méditer en période de surmenage permet à votre esprit de se poser un instant, de recharger les batteries et vous vous surprendrez à être bien plus efficace une fois votre séance finie.

Pour les personnes qui ont du mal à rester sur place, commencez doucement. Ne voyez pas trop grand, de risque de vous décourager. Commencez par 5 minutes par exemple.

austin-neill-130037

4-Comment pratiquer?

Vous pouvez pratiquer comme vous le voulez, où vous  le voulez. Avec l’expérience vous verrez que vous pouvez même méditer pendant une promenade, dans les transports en commun…

Pour commencer je vous conseille de vous trouver un endroit calme dans votre maison,où vous vous sentez bien. On peut pratiquer assis sur une chaise, le dos bien droit, les mains sur les cuisses, allongé ou en tailleur.

Si vous pratiquez en tailleur, placez un petit coussin sous vos fesses pour surélever légèrement le bassin. Le dos est bien droit, les épaules relâchées, les mains bien détendues sur les cuisses. Les yeux sont soient fermés, soit mi-clôs, le regard légèrement vers le sol. L’avantage d’avoir les yeux ouverts vous permet de rester en contact avec le monde.

Concentrez vous sur votre respiration, écoutez son mouvement, son rythme. Si vous sentez des pensées surgir, observez les et revenez à votre respiration. Soyez sensible à vos sensations agréables ou désagréables, soyez à l’écoute également de vos points de contact sur le sol, à la luminosité de la pièce, à sa température, aux sons qui vous entourent, à tout ce qui vous relie au moment présent, à « l’ici et au maintenant »

Essayer également d’être régulier dans votre pratique: Ce point est important, il vaut mieux méditer 5 minutes tous les jours plutôt qu’une heure par semaine. Ancrez de nouveaux rituels dans votre journée. Pourquoi ne pas commencer la journée par une courte méditation en mettant votre réveil cinq minutes plus tôt. Méditer avant de se coucher est également un bon moyen de finir votre journée.

Trouvez votre propre rythme, ce qui vous convient le mieux.

Vous voilà armé pour débuter la méditation. Je vous ferai un prochain article sur des exemples de séances. N’hésitez pas à partager en commentaires vos ressentis sur cette première expérience qui peut parfois être déconcertante en premier abord.

Je vous souhaite de douces séances de rencontre avec vous-même. A tout bientôt492453916

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s